Hernie discale chez les Welsh Corgi

Introduction
Dans la "Newsletter" du Welsh Corgi Rescue Service du mois de mars 2002, Sheila Baker fait part de ses préoccupations, à savoir que de plus en plus de Corgis présentent des problèmes d'arrière-train. Le "Rescue Service" a mis sur le marché trois aides de marche, grâce auxquelles les Corgis concernés sont devenus de nouveau plus mobiles, cf illustration. Récemment, deux aides supplémentaires ont été mises à disposition du "Rescue Service".

Pembroke sur roulettes

Dans la "Newsletter", les raisons de cette tendance regrettable sont explorées : l'alimentation, l'élevage ou une trop grande liberté de mouvements accordée par les propriétaires ? Et ceux-ci sont à nouveau mis en garde de ne pas laisser sauter leurs chiens sur les meubles, de ne pas les laisser attraper au vol des balles ou des frisbees, ou monter les escaliers. Si ces précautions sont bien sûr indiquées pour les chiots, elles ne devraient pas être appliquables aux Corgis adultes. C'est aux éleveurs de se préoccuper que ce chien, autrefois robuste avec une longue espérance de vie, se maintienne et qu'il ne dérive pas vers un chien de luxe dégénéré.

Malheureusement, le "Rescue Service" ne possède pas suffisamment d'informations, pour découvrir la cause exacte du problème dans chaque cas particulier. Beaucoup des Corgis concernés sont très vieux et souffrent de calcifications ou d'arthrose. L'éthiologie de loin la plus fréquente de ces paralysies de l'arrière-train, est pourtant une hernie discale.

Si l'on veut maintenir en vie ou euthanasier des chiens handicapés de la sorte, est une question d'éthique personnelle. Jai vu jusqu'à maintenant deux Cardigans avec une paralysie de l'arrière-train, un jeune et un plus âgé, et les deux rampaient dans leur environnement, heureux, à toute vitesse et sans aide de marche. La vue de tels chiens est cependant affligeante et ceux-ci peuvent se blesser par frottement sans même s'en apercevoir.

Candy
Qu'un chien paralysé à cause d'une hernie discale
puisse quand même avoir beaucoup de qualité de vie,
c'est ce que prouve ce Corgi nommé Candy Man.

Développement
L'hernie discale survient principalement chez le Teckel, c'est pourquoi on l'appelle volontiers "paralysie du Teckel". Mais d'autres races à pattes courtes sont également touchées: le Shih Tzu, le Pékinois, le Llassa Apso, le Beagle et le Welsh Corgi dans une certaine mesure malheureusement, font partie des groupes à risque.

Les pattes courtes des Corgis, et des autres races, proviennent d'une anomalie cartilagineuse génétique, c'est-à-dire, une dégénérescence précoce du cartilage qui entraîne des troubles de croissance des os longs; ceci est également valable pour la masse cartilagineuse des disques intervertébraux. Chez ces races prédisposées, les disques dégénérés ont plus tendance à se calcifier, comme on peut le voir distinctement sur des clichés radiographiques.

Les vertèbres de la colonne sont reliées par des disques intervertébraux plats. Au-dessus se trouve un canal et la moëlle épinière, qui transmet les impulsions vers et en provenance du cerveau. Les disques sont constitués de cartilage et de tissu conjonctif. Ils donnent à la colonne sa mobilité et agissent également comme amortisseurs de chocs. Cette fonction n'est plus possible lorsque ces disques s'altèrent. Des tensions apparaissent et entraînent des déchirures de cartilage. Simultanément, des espaces se forment et permettent la formation des hernies discales, c'est-à-dire, la pénétration de la substance du disque dans l'espace. Le disque est alors juste dessous la moëlle épinière. Par les mouvements, le disque est comprimé vers le haut et exerce alors une pression sur la moëlle et les nerfs fférents. Environ 90% des hernies se produisent dans la région thoracique et lombaire et seuls 10% dans la région cervicale.

Une hernie peut être extrêmement douloureuse. Le chien réagit à toute pression exercée dans cette région, et des paralysies peuvent apparaître. Dans les cas les plus bénins, le chien peut encore marcher mais se déplace avec peine. Dans les cas plus aigus, les pattes postérieures sont paralysées et la sensibilité à la douleur est fortement réduite, dans les cas les plus graves, tout l'arrière-train est paralysé et totalement insensible, ce qui a pour conséquence une perte de contrôle de la fonction de la miction et de la défécation.

La maladie atteint surtout des individus âgés de 4 à 6 ans. Les symptômes prémonitoires d'une hernie discale sont des modifications du comportement du chien, physiques ou psychiques. L'animal n'a peut-être plus d'entrain ou est agressif, souffre éventuellement de constipation, n'a plus envie de sortir ou ne saute plus sur les canapés ou dans la voiture ...

Le traitement de l'hernie peut être orienté différemment selon la gravité du cas: médicamenteux (analgésiques), repos, acupuncture ou chirurgical mais c'est de toute façon un traitement symptomatique. La prévention de l'hernie est beaucoup plus importante.

Au Danemark, dans les années 80, les hernies concernaient surtout les Teckels à poil court. Actuellement, ce sont les Teckels à poil dur les plus touchés, ce qui peut être attribué à un étalon importé avec cette pathologie. Ce mâle et un de ses descendants ont été utilisés intensivement dans la reproduction si bien que leurs gènes ont été largement disséminés. Pour résoudre ce problème à la base, le club du Teckel danois a entrepris une vaste étude. Celle-ci a prouvé clairement que les hernies discales sont en première ligne une maladie héréditaire et ce sont surtout les étalons qui contribuent à la propagation de la maladie car ceux-ci sont utilisés, contrairement aux lices, à une bien plus large échelle dans la reproduction.

Teckel sur roulettes
Photo: Robert Doisneau, Paris 1977

L'étude a révélé également que les calcifications du disque, qui sont responsables des hernies, sont visibles le plus distinctement entre 2 et 3 ans. Si les étalons destinés à la reproduction étaient examinés à cet âge, les individus présentant des calcifications pourraient être écartés de l'élevage. Pas n'importe quel vétérinaire peut effectuer cet examen car il faut d'une part un appareil radiographique performant et d'autre part un vétérinaire qui connaisse les critères importants de cette pathologie.

Le club du Teckel danois projète d'introduire un programme d'élevage où les examens ne seraient pas obligatoires. Mais il espère évidemment qu'un maximum d'éleveurs prennent conscience de leur responsabilité et contribuent à maîtriser cette maladie et à éviter dans le futur la souffrance des chiens touchés ainsi que les soucis de leur propriétaire.

Bien sûr, à côté de l'hernie discale, d'autres maladies peuvent conduire à une paralysie de l'arrière-train: comme par exemple une myélite ou une myélopathie dégénérative, un trouble progressif et incurable de la moëlle épinière qui apparaît surtout entre 8 et 14 ans et est également connue chez le Corgi.

De toute façon, il est indispensable de faire les investigations nécessaires pour établir l'étiologie exacte de la paralysie.

Anita Nordlunde / Trad. Romaine Spahr

Pour d'ultérieures informations:
Hernie discale de Dr.med.vet. Bardet, France

Top

www.welshcorgi-news.ch
12.04.2011